Bienvenue sur le blog des Expériences Touristiques !

Visiter autrement, ici et ailleurs…


Une EXPERIENCE TOURISTIQUE ?
Une pause ludique et décalée dans l’expérience d’une ville, d’un site... la ville comme terrain de jeu.
Un blog de veille et de partage sur le visiter autrement, les initiatives de smart citizen, ici et ailleurs.
A très vite ?!


Archive pour la categorie ‘on a testé !’


09.09

2016

On a testé l’escape game

Bon, après deux rendez-vous ratés sur Paris pour vivre notre premier live escape game (1ière salle à paris en dec 2013 et 64 salles à fin juillet 2016, une croissance régulière de 2 nouvelles salles par mois cf article de polygamer)

Nous avons enfin réussi à payer pour nous faire enfermer à Bordeaux une heure dans une pièce sans fenetre d’où il fallait nous évader… on a pas réussi (taux moyen de 3% de réussite) mais on a bien aimé, franchement bien fait.

Sur les 3 escape game de Bordeaux, https://bordeaux.echappetoi.com/ est le seul qui permet d’y aller à 2 à un prix accessible… mais on peut se retrouver avec des inconnus

En Souvenir, une photo de « votre évasion presque réussie!! » comme ils disent, trop sympa. cadenas à code numerique ou mot secret, gyroscopique et indices caches dans une déco nickel + un maitre de jeu parfait (qui fait plusieurs salles en même temps)

PS pour les rochelais, une franchise Escape hunt a ouvert.

02.22

2016

Marketing territorial, 9 et 10 mars 2016 à Aix

J-15 pour 2 jours intenses de marketing territorial avec le PMF 2016

Une occasion de prendre un peu de recul.

L’aspect international des cas présentés est l’un des points forts du congres. Je me suis régalée l’année dernière.

Pour en savoir plus : http://placemarketingforum.com/representation-du-pmf

04.30

2014

on a testé Fail better, Dublin

Fail again, Fail Better… une expo visible au Science Galery de Dublin jusqu’au 27 avril…

L’importance de l’erreur, l’échec et notre manière de l’aborder : et si c’était en lien direct avec la créativité ?

« The goal of FAIL BETTER is to open up a public conversation about failure, particularly the instructive role of failure, as it relates to very different areas of human endeavour. Rather than simply celebrating failure, which can come at great human, environmental and economic cost, we want to open up a debate on the role of failure in stimulating creativity: in learning, in science, engineering and design. »

L’expo présente des objets et temoignages des auteurs issus de toutes les disciplines : pas de créativité sans erreurs !

Le « Hall of Fail » est constitué de temoignages de visiteurs, chaque jour le « fail du jour » est affiché à la place d’honneur.

On a testé The Happy Show, Paris

OYé, Oyé… Il reste encore un mois pour profiter de l’Exposition the Happy Show à la Gaité Lyrique

Le 9 mars 2014, ce sera fini…

Bon, déjà, c’est sur le Bonheur, en ces temps moroses, ça fait du bien.

Le Café (magnifique)  permet d’enchainer tranquillement sur un bon goûter.

Ensuite, la scénographie est basée sur l’experience :

La première étape ? Commencez à vous faire plaisir en prenant une carte dans un distributeur.

Elle vous donnera une mission à accomplir au cours de l’exposition et, qui sait, il se pourrait qu’elle soit déjà un petit pas dans la grande quête du bonheur à laquelle nous invite Sagmeister.

Bon, c’est pas bien, mais, étant donné que nous sommes raides dingues des machines à cartes, on a pas résisté à en chipper quelques unes :

Autre machine interessante, celle qui permet de mesurer le bonheur, de 1 à 10… avec des distributeurs de chewing gum

La machine préférée, et bien c’est celle du don… on ne vous dira rien, il faut le faire…

En espérant vous avoir convaincus sans tout dévoiler de l’interêt de courir au Happy Show !

http://www.gaite-lyrique.net/exposition/the-happy-show

09.28

2012

un jeu urbain pour accueillir les étudiants

Une journée dédiée à l’accueil des nouveaux étudiants de La Rochelle. L’opération « J’Y SUIS » comprenait un jeu de piste en ville suivi d’un concert à la nouvelle salle la Sirène, le tout organisé conjointement par l’université, la ville et l’Office de tourisme.

Un jeu pour faire découvrir leur ville d’accueil

C’est la seconde édition d’un jeu urbain à destination des étudiants. Le safari urbain consistait cette année en une vingtaine de missions basées sur les 5 sens à réaliser à pied dans tout le centre-ville, histoire d’inviter les étudiants à repérer sous un mode ludique les lieux emblématiques de la ville et identifier par la même occasion le CIDJ, le centre de dépistage et les différents modes de transport publics mis à leur disposition.

L’ensemble du parcours était imprimé dans un joli petit livret qui a permis de départager les gagnants. Photos, dessin et réponses à des questions posées constituaient l’essentiel du game play. Les étudiants en groupe de 5 ont parcouru le centre-ville en Tshirt jaune pendant près de 2h30.

Le défi sur le toucher ne consistait pas à reconnaître les yeux fermés l’une des personnalités de la ville (chiche !) mais d’aller décrire à l’aveugle l’un des 600 graffitis, témoins de la fonction carcérale de la tour de la Lanterne.

J’Y SUIS ! J’y reste ???

11.19

2010

Solidaires…autrement ?

Bonjour, comme vous le savez sans doute c’est la semaine de la solidarité internationale… Alors séance pub pour des nouveaux acteurs de la solidarité que l’on aime !

[dailymotion
JINGLE OUVERTURE PUBLICITE POMME ANTENNE 2 RFP
envoyé par AnthonyFlorins. - L'info internationale vidéo. nolink]

Experiences Touristiques a fait sa « B.A. du jour » sur ulule, un nouveau système communautaire de financement de projets et nous sommes devenues, par notre don, « actionnaire majoritaire » de la nouvelle chaine LieeK, une Web TV qui prévoit de diffuser chaque samedi une émission de 30 minutes parlant de l’actualité Geek et high-tech en tous genre. http://www.lieek.com/ Allez Quentin !

Sinon, on vous recommande fortement d’aller jeter un oeil sur KIVA qui fête sa cinquième année et dont la France fait partie (pour le moment) du top 10 des financeurs. Bon anniversaire Kiva, nous on est fan ! Il suffit de prêter une fois pour être totalement convaincu…

Sinon, autre suggestion, même sans donner de l’argent, c’est  choisir un moteur de recherche solidaire comme Veosearch qui a collecté à ce jour plus de 113 000€ pour des associations. et puis en plus on passe un bon moment à regarder les videos de VEOMAN qui tond sa pelouse ou prend sa douche…

Conclusion : il n’y a pas que dans le tourisme qu’il y a des innovations…

10/10/10 : le BUREAU DES PLAINTES

PLAIGNEZ-VOUS, APRES CA IRA MIEUX (OU PAS)…

Pour la deuxième fois cette année, le fameux Bureau Des Plaintes (BDP), lancé à l’occasion de la fête de la rue Saint Yon (en août 2010) par Expériences Touristiques, a ouvert ses portes lors de l’Urban Safari du 10/10/2010.les hôtessesInstallé sur le Vieux Port, grâce à la complicité sympathique du bistrot le ZINC, un bureau, quatre chaises et deux employées, accueillaient touristes et habitants pour recevoir et écouter les plaintes en tous genres (SAUF météorologiques, puisque franchement, ça on y peut rien, et que les Français, on les connaît, c’est leur première préoccupation)… Dans un mélange d’humour, de second degré et de sérieux, le BDP aura pu recueillir, tout de même, en deux heures d’ouverture (et pas une minute de plus ;o), près de 90 plaintes ! En voici une sélection :

# 12 : Je me plains que le Bureau des Plaintes ne reçoive pas celles qui concernent la météo
# 18 : Pas assez d’eau dans le Vieux Port à Marée basse, c’est pas joli. Créer un système pour remplir le port
# 23 : Trop de pavés à La Rochelle, c’est dangereux
# 28 : Mon mari est feignant ! Ne fait pas les travaux du jardin et de la maison
# 36 : Contre les marées qui ne sont jamais à la même heure ! C’est un scandale
# 39 : Les journées ne sont pas assez longues !!
# 42 : Très déçu. On m’a dit « tu vas voir l’eau est bonne à La Rochelle », mais la mer n’est pas chauffée !! C’est pas normal.
# 47 : Les parents, c’est vraiment trop sévère
# 55 : En général, les femmes !!
# 62 : Les rochelais s’enferment dès qu’il ne fait pas beau, c’est pas courageux.
# 66 : Je vis dans un monde féerique, tout va bien…
# 72 : Le Bureau des Plaintes n’est pas ouvert assez souvent
# 75 : Y’en a marre des réglisses dans les boîtes de bonbons. C’est l’arnaque,
# 79 : Marre des soirées de merde. Me suis pris la tête avec ma copine hier soir

Reçu administratif, suite à un dépôt de plainte au BDP !
L’idée originale de cet improbable bureau (dont certains pensaient qu’il avait une existence réelle en ville, il faut le souligner) est issu d’un livre à l’humour corrosif de Samuel Benchetrit, Récit d’un Branleur (Editions Julliard). On ne résiste pas à l’idée de vous en fournir un extrait :

« Il paraît qu’on attire tous un certain gratin de la société. Y en a c’est l’argent. D’autres les belles femmes. Et bien moi c’est les dingues. Les hallucinés. Et tous ceux qui ont besoin de se plaindre. Et c’était à cause de ce genre d’enfoirés que chaque midi je le mangeais froid mon onglet aux échalotes. J’avais rien. Ni profession, ni femme, ni ami. Jusqu’au jour où Julia, ma tante alcoolique, m’a légué son caniche blanc, pour aller mourir dans une cure de désintoxication. C’est peut-être ce chien qui m’a changé la vie. J’ai créé mon entreprise. La société des plaintes. Les gens pouvaient venir se plaindre dans mon appartement que j’avais transformé en bureau. Ça a tout de suite marché très fort. J’ai même dû engager un employé. C’est devenu mon meilleur ami. Et puis en lisant dans le journal la rubrique des faits-divers, je suis tombé amoureux. Une fille que j’avais connue à l’école et qui était devenue tueuse d’un couple de patrons de café. Bref. Ma vie se remplissait de tout ce dont a besoin un homme. Mais quand on a passé une existence à branler, les choses ne restent pas aussi faciles. »

Superman au Marché Central de La RochelleMention spéciale à l’Auberge de Jeunesse qui a animé dignement le marché central, les gens s’en souviendront, la Mission « Super Héros » (se déguiser et faire des B.A en vrai dans la rue) ou « Calin Gratuit » (offrir un calin à un inconnu) » pendant l’Urban Safari. Un grand moment de rire (ou de solitude, selon) pour les participants.

L’énoncé de la Mission n°1 était :   « Même pas cap ! Osez tester durant 15 mn l’une des 2 dernières tendances en matière de jeu urbain. L’occasion de prouver à vous-même que les autres, c’est chouette (ou pas) ;-)

Où :   Marché central, la gerbe de blé, rue thiers, de 10h10 à 13h00.
Quoi :   un diplôme officiel qui vous sera remis par la joyeuse équipe de l’AJ
Pourquoi : découvrir ou redécouvrir le marché central et ses commerçants, ses clients…
Info+ :  les deux propositions se font en vrai ailleurs, dans le monde…

En finale de ce jeu urbain, le Flashmob et MJ him self ! A découvrir ici si vous l’avez raté… En résumé, un chouette moment dans la ville, avec toujours un élément essentiel, la bonne humeur et la créativité des participants à cette improbable journée du 10/10/10. Bravo à tous les rochelais qui se sont levés tôt ce fameux dimanche et aux courageux qui sont venus de Nantes et de Bordeaux pour l’occasion… Envoyez-nous vos photos et témoignages sur le groupe facebook de ceux qui font des expériences touristiques et aussi n’hésitez pas à immortaliser votre mission « charentaise » en postant sa photo ici.  + merci à Nicolas, photographe officiel volontaire pour ses photos à voir ici !

A bientôt pour de nouvelles experiences touristiques ???

Elle a testé une expérience touristique

Christiane de Vendée nous a fait l’honneur d’un petit mot sur la visite clé-en main de Sallertaine, Experience Touristique n°1 de la collection Vendée des îles :

« Rendez-vous au Point I devant l’église romane (un trésor d’architecture magnifiquement restauré !) puis départ pour l’aventure et la chasse à la cache !

Déjà, il faut trouver l’angle de vue du peintre avant de se lancer à l’assaut des marais, donc… on tourne, tourne, tournicoti,  tournicoton autour de l’église pour trouver notre direction. Pas compliqué mais on a l’air de girouettes, trop drôle !

Ca y est,… le marais s’offre à nous, en avant toute ! A une 50aine de mètres, nous apercevons déjà notre indice n° 1 « THE » tipi. Yes ! on y est… ou presque parce que pas d’indice 2 (la barrière en bois) à l’horizon. Alors on continue, on se rapproche du tipi et là… victoire : on a la vue, l’angle de vue, le tipi, la barrière, la bonne humeur, le soleil… mais pas de boîte. Petit imprévu sans conséquence, nous retournons à l’église et « Sainte Honorine » nous indique que le trésor est caché dans l’église. Nous ne sommes plus qu’à quelques pas… courage, courage… VICTOIRE ! (ps : j’ai laissé un petit cadeau pour les suivants… les expériences de Notre Dame, la 13 et la 22)

Nous choisissons donc les coordonnées d’un artisan à visiter et interviewer. Notre choix se porte sur l’atelier « Remise en scène » aux portes de l’église (vachement sportives les filles !!!) puis nous croisons en chemin Pinta la Route du Sel. Interview express avant de terminer à la terrasse d’un café dans le Jardin de Vaulieu (obligé !).

En résumé, petite balade sympa, fastoche et magnifique sous un soleil radieux en très bonne compagnie. Petit tour qui donne envie de rester sur Sallertaine et de visiter toutes les échoppes. Accueil super sympa d’Honorine et des artisans. En un mot : MERCI. Seul bémol : il faudrait indiquer aux chercheurs « qu’ils sont bien arrivés à l’endroit où la boite était cachée mais qu’elle a été déplacée pour des raisons techniques. Rendez-vous à l’église romane ».

Merci Christiane pour ce témoignage, comme qui, les experiences touristiques c’est aussi pour les habitants !

Vous êtes encore en vacances ? Quelquepart en Vendée et ses îles ? De retour chez vous dans les environs de Nantes ? Découvrez la collection de 22 visites originales ici ou dans tous les offices de tourisme participants : 1€ la carte qui sert aussi de carte postale… www.vendeedesiles.fr

06.29

2010

Ile de ré : les ptits bonheurs touristiques

Cela fait un moment que l’on parle de cette idée… livrer des idées toutes simples adaptées au lieu où l’on se trouve, chez soi ou ailleurs, pour passer un moment agréable et unique et ce, sans dépenser des fortunes, voire même sans dépenser rien du tout. Parce que la valeur de ce moment tient d’abord et avant tout à ce que l’on y met et si on joue le jeu, vraiment.

Concrètement ?

Voici un premier ptit bonheur touristique, vécu ici sur une plage de l’ile de ré, à marée descendante, en fin de journée :

une session de dessin sur la plage, en famille.

Méthode :

1-      se trouver un coin sympa, et idéalement à marée descendante, et au soleil couchant, par jour de beau temps * : ce sera votre toile.

2-      Se constituer une série de crayons de différentes largeurs, histoire d’avoir le choix dans les traits à réaliser sur le sable.

3-      Proposer à l’un de ses enfants, ou tout autre personne de son choix, de NOUS apprendre à dessiner l’un de ses personnages ou héros du moment. Car si au mieux vous suivez l’actualité de ses passions, il est malgré tout bien moins sûr que vous ayiez déjà pris VRAIMENT le temps de lui laisser vous expliquer, dessin à l’appui COMMENT il dessine son personnage favori.

4-      Le suivre, trait par trait, dans l’élaboration de son dessin, en le reproduisant à l’identique, juste à côté du sien et se relever pour comparer les dessins…

Ce ptit bonheur peut se pratiquer sur n’importe quelle plage, bien sûr. A l’instar d’une des cartes réalisées pour la Vendée des îles : profession artiste plage

Si ce ptit bonheur vous parle, nous pouvons vous en livrer de plus spécifiques sur La Rochelle, en attendant les votres, chez vous ou ailleurs. Il vous suffit juste de nous indiquer le lieu, la méthode et le coût éventuel (prix d’un café, d’un bus…) de cette expérience touristique.  A très vite ? Par ce formulaire ou par Facebook, sur le groupe de ceux qui font des experiences touristiques.

*oui avec de la volonté, cela peut très bien marcher aussi un jour de mauvais temps, c’est juste une autre ambiance.

06.22

2010

d’île en île

Wahou, la chance : dans l’île de Ré, une geocache dans les marais nous offre notre premier TRAVEL BUG.

C’est une tortue (une espèce de tortue). Une Travel Turtle, donc. Numérotée. On peut donc suivre le chemin parcouru sur le site www.geocaching.com. La nôtre, elle porte le numéro TT2R55.

Mission annoncée dans le petit carnet : « cette tortue souhaite voyager d’île en île ». Ok ok ok.

Bon, alors on embarque la tortue, on la présente partout comme notre plus beau trophée. Hyper fières.

Et puis elle traîne dans nos sacs en attendant son heure (son île). Elle emménage dans les bureaux et trouve sa place entre un « lanceur de discussion » (un truc qui nous sert au boulot quand on n’a plus rien à se dire) et une boîte de « café croquis » (qui attend, lui, de se balader dans la ville, de main en main).

travel bug, travel turtle

Enfin, ce week-end, l’opportunité se présente. Une île est en vue. Aix. Une expédition spéciale est organisée. On a un bateau, un capitaine, un équipage de rêve, un alibi (un fête) et une géocache repérée au nord de l’île. Turtle, tu veux bien grimper dans ce pot de confiture ? On l’échange contre une bille bleue, peut-être pour les championnats du monde à Royan cet été. De sobres adieux et puis zou, nous partons sans nous retourner. C’était sa volonté, après tout, de voyager comme ça. C’qu’on ferait pas pour le bien-être d’un travel bug.


Fan de : Lonely Planet - Latourex ~ Expériences touristiques, 10 rue agrippa d’aubigné 17 000 La Rochelle ~ Contact ~ Sites partenaires ~ Mentions legales
Réalisation Moustic
agence Internet et Multimédia